Rénovations de votre habitat prix compétitif

Le réseau Tout Faire Matériaux se réinvente à l’horizon 2025

À l’occasion de son congrès annuel, le réseau Tout Faire Matériaux a annoncé ses ambitions à venir, enrichies par les contributions de ses adhérents. Le groupement de négoce travaillera notamment autour de cinq axes principaux, à savoir la formation, la communication, et la transition digitale et écologique.

Réseau Tout Faire Matériaux se réinvente à l'horizon 2025 - Actualité BTP
Le réseau Tout Faire Matériaux s’est récemment réuni du 23 au 25 septembre à Cannes pour son congrès annuel, avec 350 personnes présentes. L’objectif : rassembler tous les adhérents pour réfléchir au futur du groupement à l’horizon 2025. A cette occasion, Cédric Fabien, président de Tout Faire Matériaux, et Charles Gaël Chaloyard, directeur général de Tout Faire Matériaux, ont présenté cinq « chantiers » principaux, enrichis par les contributions d’adhérents lors d’ateliers de travail. Parmi ces chantiers, le groupement de négoce entend notamment attirer de nouveaux adhérents et collaborateurs sur l’ensemble de la France. Tout Faire anticipe en effet que 50 % des adhérents devraient changer d’actionnaire principal dans les dix ans à venir. De fait, le réseau prévoit de développer des offres de formation pour mieux accompagner et former ces nouveaux arrivants.
Plus de digital et de développement durable
Alors que le commerce en ligne est en forte croissance, et s’est accentué depuis la crise sanitaire (de 9 % en 2019, à 13 % en 2020), Tout Faire a mené une enquête auprès des 300 clients professionnels et particuliers pour mieux cerner leurs attentes. Cette dernière a révélé que le format hybride avec le choix entre magasin et e-commerce est le plus plébiscité. Le groupement envisage donc la transformation de ses points de vente pour répondre aux nouveaux besoins. « Le magasin Tout Faire 2025 sera construit par module, et se concentrera sur davantage de conseils d’expertise et d’humain au service du client, avec plus de services, plus de choix et plus de stocks », précise le réseau. Autre axe de réflexion : transformer ces points de vente en « vitrine énergétique », alors que les adhérents souhaitent s’immiscer sur de nouveaux marchés d’avenir, comme celui des matériaux biosourcés. Outre l’intérêt pour le développement durable, le réseau se tourne également vers davantage de digital, avec notamment le développement des « box & collect ».
Une nouvelle communication pour plus de cohésion
L’équipe dirigeante a également annoncé la refonte prochaine de l’univers graphique du groupement, et notamment de son logo. Mais aussi le déploiement de nouveaux outils de communication en interne pour favoriser la proximité et la cohésion. Le réseau prévoit notamment de développer un réseau social interne, de mettre en place des « matinales info » présentées par les deux dirigeants, et des webinaires thématiques pour aider à mieux comprendre les métiers et les évolutions du marché. Enfin, à l’occasion de ce congrès, sept prix ont été remis pour saluer et encourager les adhérents : meilleur aménagement de point de vente, meilleur redressement, courage, transformation digitale, rénovation énergétique, jeune espoir, et le Grand Prix 2021.