Rénovations de votre habitat prix compétitif

Les jumeaux numériques, un énorme potentiel pour le bâtiment

Matterport, spécialiste des jumeaux numériques, est en pleine croissance, séduisant de plus en plus de secteurs, de l’immobilier au BTP, en passant par le tourisme et les musées. Dans le secteur du bâtiment, les jumeaux numériques permettent notamment de prendre des mesures pour réaliser des devis, et faire du suivi de chantiers à distance. Les explications de Rémi Le Roy, responsable commercial chez Matterport.

Les jumeaux numériques
En mai dernier, Matteport annonçait avoir numérisé 5 millions d’espaces, pour un total d’1 milliard de m2, dans plus de 150 pays. Les jumeaux numériques rencontrent en effet un véritable succès, avec une accélération depuis le début de la crise sanitaire, qui a nécessité de pouvoir travailler à distance pendant les différentes phases de confinements qui ont eu lieu à travers le monde. Chez Matterport, le nombre d’espaces numérisés a plus que doublé en un an. Il faut dire que la numérisation s’est nettement démocratisée, notamment grâce à l’application gratuite Matterport Capture, déjà disponible sur iPhone, et qui sera bientôt accessible pour les smartphones Android. Rémi Le Roy, responsable commercial chez Matterport, explique qu’en France, les principaux clients de Matterport exercent dans l’immobilier, la construction, le commerce, et le tourisme. Dans l’immobilier, Rémi Le Roy cite notamment le groupe SeLoger, et les agences Orpi, Guy Hoquet, ou encore Stéphane Plaza, qui recourent désormais aux jumeaux numériques Matterport pour proposer des visites virtuelles de leurs biens.
Faire des devis et du suivi de chantier à distance
Dans le secteur du BTP, numériser l’espace en 3D permet notamment aux professionnels de prendre des mesures à distance, de réaliser des devis, de faire du suivi de chantier, ou encore de la maintenance à distance, en gagnant un temps précieux. « Cela va de la petite entreprise qui va utiliser Matterport pour mettre en avant des constructions ou des rénovations, ou l’utilisation et l’exportation de la donnée 3D dans des logiciels de design comme Sketchup, ArchiCAD, AutoCAD etc. Également pour tout ce qui est réalisation de devis, pour mesurer les pièces à distance au lieu de passer beaucoup de temps sur place. En 30 minutes, on va pouvoir scanner 100 m2 », souligne Rémi Le Roy. Concrètement, une caméra à capture 3D permet de prendre toutes les mesures d’une pièce en quelques minutes. La caméra, dotées de capteurs à infrarouge et de profondeurs, pivote sur elle-même à 360°. L’opérateur n’a pas besoin de connaissances spécifiques pour l’utiliser, et doit simplement la connecter à une tablette. À noter qu’aucune connexion internet n’est nécessaire, puisque la caméra produit son propre Wifi, peu importe l’endroit où elle se trouve. Il suffit ensuite de déplacer la caméra tous les deux à trois mètres pour qu’elle puisse capter toutes les mesures d’une pièce ou d’un bâtiment.
En termes d’abonnement, Rémi Le Roy précise que les tarifs dépendent du nombre de modèles nécessaires. L’abonnement commence à 9 € par mois pour 5 modèles, puis passe à 62 € pour 25 modèles, et 115 € pour 50 modèles. Les maquettes pouvant être effacées en fin d’utilisation pour gagner de la place.