Rénovations de votre habitat prix compétitif

Matériaux de construction : un léger rebond en septembre

Les dernières conjonctures de l’Unicem faisaient état, après une reprise en grande trombe début 2021, d’un ralentissement de l’activité des matériaux de construction cet été. Les derniers chiffres publiés par l’Unicem ce lundi 15 novembre montrent que les chiffres du troisième trimestre s’inscrivent en baisse comparés à la même période de 2020, malgré un redressement en septembre.

Matériaux de construction : un léger rebond en septembre

Ce lundi 15 novembre, l’Unicem publiait les chiffres de l’activité des matériaux de construction. À fin septembre, l’activité a repris du poil de la bête comparée au mois d’août, avec notamment +6,5 % pour le béton prêt à l’emploi (BPE) et +1,1 % pour les granulats.

Concernant les granulats, l’activité est toutefois légèrement inférieure aux niveaux de septembre 2020 et septembre 2019, avec respectivement -1,2 % et -1,4 %.

De juillet à septembre 2021, la production de granulats reste également inférieure de -3,1 % par rapport aux trois mois précédents. Comparée à la même période un an plus tôt, la baisse est même de -4 % – la période ayant été marquée par une vive reprise de l’activité après le premier confinement strict. Au regard de l’année 2019, plus significatif, la baisse reste également de -2,5 %.

Bilan, de janvier à septembre 2021, l’activité enregistre +13,3 % par rapport à la même période de 2020 – marquée par le premier confinement – mais son niveau reste légèrement en-dessous de celui de 2019, avec -0,4 %.

Pour le béton prêt à l’emploi (BPE), le bilan est à peu près équivalent. La production de septembre 2021 dépasse très légèrement celle de septembre 2019, avec +0,4 %, mais elle reste toutefois en-dessous de celle de septembre 2020, avec -2,3 %.

Comme pour les granulats, le bilan trimestriel reste négatif par rapport aux trois mois précédents, avec -3,5 %. Comparée à la même période de 2020, la chute est même de -7,8 %.

Sur les neuf premiers mois de l’année, les chiffres du BPE sont également quasi-équivalents à ceux des granulats, avec +14,1 % comparé à un an plus tôt, et -0,9 % par rapport à 2019.

Du côté de l’indicateur du marché des matériaux, le troisième trimestre 2021 s’inscrit en baisse de -8,2 % par rapport au T3 2020. En revanche, de janvier à septembre 2021, le bilan est positif, avec +12,5 % par rapport à 2020, mais également +1,1 % par rapport à 2019.

D’un point de vue conjoncturel, l’Unicem souligne que l’activité du bâtiment est plutôt bien orientée pour les mois à venir.

Seules ombres au tableau qui persistent : les tensions sur l’approvisionnement, et les difficultés de recrutement. 71,8 % des entreprises du gros œuvre déclarent notamment avoir du mal à recruter. Même chose dans les travaux publics, avec 37 % des entreprises confrontées à des pénuries de main d’oeuvre.

Les travaux publics peinent par ailleurs davantage que le bâtiment à retrouver leurs niveaux d’avant-crise, avec encore -12,4 % entre le troisième trimestre 2021 et le T3 2019.